9/15/2008

Monkey - Journey to the West

Publié par E. |

C'était donc cela. L'underground a encore frappé. Damon albarn et Jamie Helwett ont le don de transformer le paysage musical à chacune de leur création. Après l'incroyable univers de Gorillaz,


le fabuleux couple s'attaque à un autre défi: l'Opéra. Vous l'avez sans doute deviné, il s'agit d'une adaptation de la légende chinoise du Roi singe que vous connaissez maintenant sur le bout des doigts. Jouée pour la première fois en Angleterre et à Paris il y a déjà près d'un an, c'est avec surprise que l'on découvre tardivement cette oeuvre... Damon et Jamie ont un vrai problème de communication. Avec eux, c'est le bouche à oreilles sinon rien. Underground, c'est sûr.
Mis en scène de façon toujours aussi remarquable par Helwett (aussi dessinateur de Tank Girl), l'opéra mêle images en projection géante et acteurs en costumes, comme lors de la tournée mondiale de Gorillaz. Mais les honneurs ne doivent pas être détournés. C'est d'abord Chen Shi-Zheng (metteur en scène et chanteur d'opéra) qui supervise les opérations et les 45 figurants et chanteurs. On imagine l'épreuve du mélange des genres difficile et Chen Shi-Zheng a su rendre le tout harmonieux.

Faute d'en savoir assez sur le personnage, nous nous concentrerons sur le duo mythique qui a griffé ce show démesuré. On l'a déjà remarqué, le résultat final - que vous pouvez observer avec le trailer - est proche des concerts du plus grand groupe virtuel. A une nuance près: vous êtes ici à un Opéra (ben, oui).


Au niveau musical, c'est encore une performance: Albarn a su imposer sa marque à travers ces cantiques chinois. Et le paradoxe se révèle payant. Vous l'avez surement écouté en album de la semaine mais je ne peux m'empêcher d'immortaliser cette bande son avec leur juke-box maison:






On le voit bien, le défi est réussi et la critique unanime. On ne les attendait pas à l'Opéra mais ils y sont allés (on regrette juste qu'ils ne nous aient pas proposé de les suivre). Ils ont accordé leur son electro-pop et leur graphisme avant-gardiste aux traditions chinoises et c'en est éblouissant. Alors, les amis, si vous aimez l'opéra pop, sachez que les représentations seront certainement renouvelées (la dernière a eu lieu à Berlin en juillet dernier)!
Alors surveillez-les de près car ils ne vous diront rien!!



Cliquez sur le titre de l'article pour aller sur le site de Monkey.

E.

3 commentaires:

c. a dit…

Ouais bah moi chaque fois que j'entends parler d'l'autre face sans dent, je m'exalte. Nous surprend à chaque apparition et là encore, nous prouve son irrémédiable don de génie. Je pense que là il s'agit plus d'un spectacle que d'une oeuvre musicale - et donc si un dvd pouvait se trouver, encore mieux (car pas tjs facile de vivre ça avec le skeud - même si certains morceaux paraissent vraimet bons).

Mikado a dit…

Ah ah mon flair m'a pas trahi. J'avoue qu'un DVD serait mieux, ou aller voir le spectacle aussi mais à panam, what the hell ? Je reste dans ma contrée et m'en vais voir le seussical musical...

elgaman a dit…

C'est sûr un DVD ça serait bon mais aller les voir ce serait mieux! Et pour moi,ça reste une oeuvre musicale un opéra °-°

Subscribe