9/15/2008

Je suis un Cyborg

Publié par E. |


Dernier film de Monsieur Park (Old Boy...), "Je suis un cyborg" (Saibogujiman kwenchana) est une comédie romantique totalement barrée. Voilà un style où l'on n'attendait pas le génie coréen... Mais est-ce une reconversion réussie? A discuter...
Le thème? La folie ou l'amour on ne sait pas trop. L'intrigue? Bah, c'est là que ça pêche, il n'y en a pas vraiment. A dire vrai, on a tendance à s'ennuyer. Et même en tournant le scénario dans tous les sens il n'y a pas une interprétation qui rendrait l'histoire plus profonde qu'elle n'y parait.
Un film presque vide de sens pour ne pas dire creux. Heureusement, le jeu des acteurs sauve les apparences et nous donne du plaisir dans leur incarnation de l'innocence, dans leur vision de la folie utopique. Personne ne s'étonnera de ne pas tout comprendre, d'ailleurs, du scénario (les acteurs sont les premiers à l'avouer) et de ses absurdités gentillettes qui n'ont l'air d'exister que pour donner plus de relief à l'asile dans lequel se trouve les personnages.

D'accord M. Park est un génie. Mais un génie n'est pas parfait et il peut s'égarer dans les dédales de ses pensées.. C'est l'impression qu'il donne avec ce long-métrage qui n'est qu'une démonstration de l'Interprête destinée aux écoles du métier. Rien de plus.
Pourtant pas réfractaire du genre, l'exercice s'est finalement révélé peu concluant et ne m'a pas conquis. Je ne citerai comme exemple que le comparable (en ce qu'il est aussi question de folie utopique) et le génial (voire culte) HAPPY ACCIDENT dont on vous parlera peut être prochainement... voilà ce sur quoi M. Park aurait dû plancher.



Plus d'infos sur ce film




E.

2 commentaires:

C. a dit…

Ouaip bah c'est net que le PCW on l'attendait au tournant avec ce changement radical de registre !
Mais vaut le coup d'être au moins visionné pour les fanasses comme nous !
Au fait, la BO a l'air de se rapprocher de ces précédents chef-d'oeuvres, non? Au niveau des bonus, y'a des choses intéressantes?

Pour info, il produit une adaptation d'un manga (je crois) qui va sortir sous peu (Le Transperceneige) et va sortir un film de vampires (!) dénommé Thirst avec le cultissime Song Kang Ho en prêtre vampirisé et à l'érostisme facile : ça promet !!!

elgaman a dit…

La B.O. est aussi sympa que ce qu'il a l'habitude de commander pour ses films. A une nuance près: la redondance des titres est un peu trop marquée et peut peser sur le système à la longue (je me suis plutôt lassé du truc).

Les bonus du DVD sont très classiques et restrictifs. Pas de quoi en apprendre davantage. On regrette même une explication du scénario. Les acteurs disent eux-mêmes dans les interviews qu'ils n'ont rien compris...

A croire qu'il n'y a rien à comprendre.

Espérons que les prochains auront plus de respect pour les fans :)

Subscribe