9/22/2008

L'Audience

Publié par Bénédicte |


Critique de « L’AUDIENCE »
De Jean-Marie Apostolidès
éditions Les Impressions Nouvelles
(Août 2008)



Dans ce livre, qui se veut autobiographique, l’auteur décrit toute une époque de l’Histoire française, à travers sa propre famille. Il est issu d’une famille nombreuse, catholique pratiquante. Il est lui-même très marqué par cette culture et cette croyance. Jusqu’à l’âge de 13 ans, il se destine à la religion. Il veut être prêtre. Ne réussissant pas à l’école, il pense trouver son salut dans la religion.



Le livre tourne autour d’une audience vécue auprès du Pape Pie XII. Cet événement est vécu comme un miracle, par ses parents. Quant à Jean-Marie, il attend tout de cette visite. Le Pape va très certainement lui tracer sa route.
En fait, cette audience est un prétexte à un livre très riche sur le plan historique. A travers cet événement, l’auteur retrace toute la vie provinciale de cette époque. Toute la vie de sa famille. Il n’a pas peur d’en faire un portrait, pas toujours sympathique. Mais à travers ses propos, on sent tout l’amour que l’auteur porte à ses ancêtres, à ses parents. Il a recherché les origines lointaines de sa famille et en est très fier.


Disons-le, l’auteur n’a pas peur des mots ! Mais ils sont employés avec beaucoup d’humour et de respect et toujours à bon escient.
Je ne vais pas vous révéler le secret de l’audience. Lisez-le, et vous apprendrez tout de cette époque si proche et si lointaine.

L’auteur se moque souvent de lui-même. Même s’il fait des apartés, très rapides, sur sa vie actuelle, on imagine difficilement son poste actuel à l’Université de Stanford. Il se ridiculise, il se dit « cancre », il se décrit comme un bon à rien. Il est presque fier d’être un enfant insupportable et un très mauvais élève, viré de chaque lycée.
Mais il dit très peu, juste quelques phrases dans le livre, ce qu’il est devenu. Combien il a travaillé, puis enseigné, d’abord la psychologie, puis la sociologie et enfin la littérature française, le théâtre et le cinéma. Aujourd’hui, Jean-Marie Apostolidès n’est pas le vilain petit canard des années 60 . Il est devenu un grand écrivain et également un grand Professeur dans une des plus grandes Universités américaines. Il poursuit son œuvre et écrit de nombreux livres, très variés ; il est un spécialiste de Tintin (Les Métamorphoses de Tintin) mais également des situationnistes (Les Tombeaux de Guy Debord). Il est à la fois écrivain, historien, psychanalyste, metteur en scène et philosophe. Sa théorie des spectres et des doubles est bouleversante. Ainsi, nous aide-t-il à mieux nous comprendre et à aller au-delà des apparences. Pour être soi, tout simplement.
C’est en cela que Jean-Marie Apostolidès est un auteur qu’on intègre dans sa vie, tellement sa vision nous apostrophe.
Il ne manque pas d’humour et son style est divinement limpide.
Et pourtant son livre « L’audience » est riche de références historiques, que nous avalons avec délectation.
Cette œuvre retravaillée, et réactualisée est à lire absolument !



Bénédicte

5 commentaires:

C. a dit…

Rooooooooooooo la Dickcnébé, premier article !!!! Ca se célèbre ça ! Félicitations.

A priori auteur mythique et mystique? Intéressant pour sûr.

elgaman a dit…

Oui! Merci pour ce billet. On a envie d'en savoir toujours plus sur l'auteur... Que ce soit celui de l'Audience ou celui de la critique... On aime!

mikado a dit…

La main de la sagesse s'est abattue sur le sanctuaire sensibilisant nos petits cerveaux étriqués à d'autres horizons.C'est pas le genre de bouquins vers lequel je serais allé naturellement (la couverture est assez vomitive) mais à la suite de ce bibi, carrément...

Bénédicte a dit…

ah, super ! C'était le but : donner envie de lire ce livre qui est une très belle leçon de vie et où on se moque pas mal des conventions...
Et en plus tu auras droit à une dédicace perso, si, si !!!
Béné

Anonyme a dit…

certes bene tu as un talent d'ecrivain
tu devrais co-ecrire avec jean marie!
par un extraordinaire concours de circonstances, j ai rencontre cet homme eblouissant, qui a le talent inoui, comme tous les "grands" de laisser penser que son interlocuteur est intelligent et cultive
au fait n oublie pas de me donner son adresse mail
je suis capable de faire un aller-retour pour parler une seule heure avec lui
et merci a xavier (de loriol) de l'avoir mis sur ma route
et amitie a xavier (le tien)
jean francois

Subscribe