9/15/2008

Le royaume interdit

Publié par E. |


Autre adaptation de la légende du Roi singe, The forbidden Kingdom a réalisé ce que personne n'avait encore osé imaginer: réunir Jackie Chan et Jet Li dans le même film. De quoi ne pas démériter (enfin, ça...).

Avant de prendre un ton insolent, parlons de ce non-événement. Jackie Chan dans la peau d'un maître Ivrogne et Jet Li dans celui d'un maître Singe, main dans la main. De quoi en surprendre plus d'un. Chacun ayant réalisé son rêve américain, sans doute ont-ils rendu les armes pour boire le saké entre deux prises. Ou un cachet bien négocié les aurait aidé à tourner ensemble...



Trêve de plaisanterie. Que penser de ce film? Deux stars en perte de vitesse et ensuite? Des effets spéciaux à la disney store. Des lumières dans tous les sens, un ado américain comme personnage principal et deux retraités. Secouez le tout. Faîtes mousser. C'est prêt. Vous pouvez déguster. Si,si. Allez-y! je sais ça n'a pas de tête mais laissez-vous tenter!



Les scènes d'actions sont nombreuses mais manquent souvent de fluidité et de profondeur. On alterne combats à l'élastique à la Jet Li et danses de l'ivrogne à la Drunken Master de Jackie Chan. Comme des grands-père racontent: "tu sais, avant j'arrivais à faire ça... Enfin c'était avant.".
Et le scénario n'a pas une once d'intérêt(voire un gramme: 1 once = 28,3495231 grammes) . C'est la grossièreté du Roi Singe, l'intelligence en moins... Comme quoi il y a des bonnes et des mauvaises adaptations. Pas toujours facile d'intégrer des codes ancestraux et des super-stars tout juste bonnes à servir des frites à Disneyworld....

Bon baiser du Roi Singe! Et n'allez pas lui titiller les moustaches dans les salles, son égo est déjà assez démesuré!
E.

Subscribe