9/15/2008

Hauteville House

Publié par E. |


Hauteville House est une bd plutôt moyenne dans l'ensemble, voire en deçà. Le scénario (de Fred Duval quand même) manque de punch et de clarté: on ne sait pas bien où on veut nous mener. Soit le scénario est incroyablement simplet soit c'est tout l'inverse et je n'ai rien compris.

L'histoire se situe à l'époque de la guerre de sécession (XIXe). Durant les trois premiers tomes que j'ai lus, on est balloté entre les américains, les mexicains, les émissaires de l'Empire de Napoléon III et les agents spéciaux des différents pays (résistants à l'Empire ou gouvernementaux). De quoi noyer le scénario, surtout quand rien n'est clairement exprimé.

Côté Histoire, l'opération est plutôt ratée puisqu'on a vraiment du mal à suivre.

Du point de vue des dessins, mon avis est encore partagé. T. Pinet restitue très bien mes impressions lorsqu'il critique le troisième album:

"Que les machines soient extraordinaires, cela fait partie du décor, qu'une "entité" soit monstrueuse et qu'elle donne du fil à retordre aux protagonistes, cela rajoute du piquant, mais qu'en plus de tout cela, la préhistoire s'en mêle ou que le spiritisme mette son grain de sel, c'est dispensable. Ce sont des détails mais ce sont souvent eux qui agrémentent ou perturbent la lecture. Et c'est le cas ici où la crédibilité est ébranlée par quelques aberrations. Associée à un récit qui progresse peu, l'impression globale devient mitigée. La suite éclairera peut-être certains points et rendra plus lisible cet album. Il faut l'espérer, d'autant plus que le trait de Thierry Gioux, même s'il reste vif et adapté à ce style fouillé, est empreint d'imprécisions, affichant parfois des proportions suspectes qui rendent les personnages ridicules. Serait-ce une malédiction dite du "troisième tome des séries steampunk" qui est en train d'envahir le genre ?"

De quoi sérieusement réserver son jugement et même plus, faire preuve de sévérité par une note bien méritée.

E.




2 commentaires:

Verbal Kint a dit…

Ouais, j'avais plutôt été enchanté après lecture du premier tome. Les dessins sont sympas et l'histoire laissait présager un récit riche. J'avais bien aimé ce délire d'agents secrets ayant pour base la maison de Victor hugo en exile, tentant de saboter les plans diaboliques de Napoléon III.

Malheureusement l'intrigue traine en longueur, on n'est plus tenu en haleine par la suite, les perso sont sympa mais on se fait un peu chier. L'épilogue à la fin du 4e tome est sympa mais très classique.

3 étoiles quand même pour avoir passé un moment agréable à la lecture du premier cycle de cette série.

Anonyme a dit…

Moi j'ai bien aimé les deux premiers tomes. C'est avec le troisième que j'ai eu plus de difficulté. Je n'ai pas embarqué dans l'histoire peut-être parce qu'ile st paru tard après les deux autres mais certainement parce que la trame est très lente dans ce troisième tome.

Subscribe